Dakota joue ce qu’ils appellent du « Trip-Rock ». Entre influences rock et ambiances planantes, c’est là que le groupe trouve sa voie, et ça se ressent dans leurs morceaux. Ils ne sont pas bien vieux, vingt ans tout au plus ; ils sont quatre, étudiants, un peu fous, mais surtout musiciens dans l’âme.

La formation instrumentale ? Et bien, on a Thomas, le batteur : un périgourdin aux allures de viking. Ensuite il y a bien sûr Aubin et Clément, respectivement guitariste et bassiste, aussi originaires de Périgueux (pas compliqué de les repérer : le guitariste saute partout et le bassiste se la joue gentleman). Et enfin, à tout ça s’ajoute Alex, « la parisienne », au chant et clavier, la touche féminine qui se dit pourtant plus virile que ses acolytes.

Aujourd’hui, Dakota se produit surtout à Bordeaux, sur la scène de la Rock School Barbey, du Block ou encore du Salem. Pour suivre leur actualité, rien de mieux que leur site (www.dakota-band-off.com), sur lequel vous trouverez également des liens vers les réseaux sociaux et leur musique.

« Pour commencer par nos influences, elles jonglent entre MUSE et ARCHIVE, mais également des groupes d’un autre genre, comme notamment WILD BELLE. Et cet éclectisme reflète notre musique : elle est spontanée et authentique ; on joue ce que l’on aime et ressent à un instant T. Notre musique montre qui nous sommes et ce que l’on ressent. »

« Nous envisageons un avenir professionnel pour notre groupe, après nous être déjà produits une vingtaine de fois en public, et notamment à la Rock School Barbey (Bordeaux). »


Facebook
Sons
Instagram